• Récupération de données

    En cas de panne de disque dur

  • Votre disque dur vient de tomber en panne ? Vous venez de le formater par erreur ?

    Inspirez, expirez, tout va bien se passer.

    La récupération de données se fait pour tous les disques : panne logique, panne électromécanique, panne mécanique, choc physique, RAID... Pas de panique, il y a une solution !

     

    La récupération de données nécessite des techniques pointues. Les disques durs sont composés de composants sensibles, aussi toute mauvaise manipulation peut entrainer la perte irrémédiable des données.

    Bien que la situation vous semble désespérée, faire appel à nous, augmentera vos chances de retrouver vos données. Vous pouvez compter sur nous pour pousser au maximum la technologie de récupération de données !

     

    Copie des disques durs : Pour protéger les données, la récupération ne se fait jamais sur le media original. Nous faisons une “image” du disque dur afin de transférer les données vers un nouveau système stable et en état de marche.

     

    Nous intervenons sur tous types de média (disques durs SATA ou IDE, disques SSD, Carte Mémoire, Clef USB, cartouches amovibles), sur tous types de machines (Mac, PC, serveurs et stations de travail), sur tous formats d’enregistrement (FAT16, FAT 32, NTFS, HFS, HFS extended …)

  • Procédure de récupération des données

    Etape 1 : le contact téléphonique

    C'est l'idéal ! Je pourrai en effet vous poser quelques questions afin de cerner au mieux votre problème et vous communiquer rapidement une fourchette de prix.

    Etape 2 : Confirmation des conditions par écrit

    En remplissant le formulaire ci-dessous

    Etape 3 : Envoi de votre support

    Si mes conditions vous conviennent, vous pouvez alors me déposer ou m'envoyer votre support accompagné du contrat complété avec les infos dont vous disposez.

    N'hésitez pas à me consulter pour un emballage optimal en cas d'envoi postal.

  • CHARTE DE QUALITÉ

    Vos données sont personnelles et confidentielles.

     

    Notre tarification ne tient compte que de la valeur de notre prestation et non de la valeur de vos données.

     

    Un discours franc et honnête : "nous ne pouvons vous garantir 100 % de réussite pour la récupération de données".

     

    Une garantie de moyens mis en œuvre.

  • Questions fréquentes

    Puis-je tenter moi-même de récupérer les données?

    Si vos données sont vitales ou importantes, nous vous conseillons fortement de ne rien tenter par vous-même. À chacun sa spécialité : les informaticiens eux-mêmes connaissent leurs limites. Par ailleurs la plupart des clients ne disposent pas des infrastructures ou de tous les outils nécessaires pour récupérer les données de disque dur, de système RAID ou d'autres supports magnétiques .

    Comme en médecine, il existe des informaticiens généralistes et des spécialistes. Nous, nous sommes des spécialistes.

    Pourquoi est-ce risqué de tenter soi-même une récupération de données?

    Si l'utilisateur ou des techniciens non spécialisés interviennent préalablement sur le disque dur et tentent eux-mêmes une récupération de données, le taux de réussite baisse énormément .

    Aussi bien suite à une panne physique du disque dur que suite à un problème logiciel, un formatage ou un effacement de données.

    Panne matérielle du disque dur

    Il est souvent possible de récupérer l'information du disque dur suite à un début de crash disk, c'est-à-dire quand le crash du disque dur n'est pas complet et que la piste zéro - d'amorce - n'est pas atteinte. Dans ce cas, le problème majeur est que l'utilisateur tente souvent lui-même de récupérer ses données et ne fait qu'aggraver le crash disk (en utilisant un logiciel de récupération de données ou bien en changeant la carte électronique par exemple). En effet, le fait de passer un logiciel sur un disque dur physiquement endommagé ne fait que le détériorer encore plus - car en fonctionnant, les têtes de lecture rayent de plus en plus les plateaux internes du disque dur. De même, changer ou réparer la carte électronique peut effectivement faire redémarrer le disque dur, mais les blocs de têtes mal positionnés continuent de rayer les plateaux et rendent la récupération plus difficile ou partielle, voire impossible. C'est pourquoi nous effectuons un diagnostic complet avant de procéder à la récupération des données.

    Problème logiciel, d'un formatage ou d'un effacement de données:

    Ici aussi, une intervention préalable rend la récupération de données beaucoup plus aléatoire. De nombreux logiciels de récupération de données fonctionnent en mode automatique et peuvent aggraver l’état du disque et corrompre les données.

    Quel est le délai d'une récupération de données ?

    Il va aussi de notre intérêt de récupérer les données aussi rapidement que possible : en effet, nous ne sommes payés qu'à l'issue de la récupération des données. Le délai dépend cependant de différents facteurs, essentiellement du type de support (ou du type de disque dur) et du type de problème ou de panne (matériel ou logiciel). De façon générale, dans le cas d'un formatage ou d'un effacement de données, la récupération de données dure de 1 à 5 jours.

    Dans le cas d'une panne physique de disque dur, le Diagnostic dure de 1 à 5 jours, puis la récupération de données elle-même de 2 jours à une semaine.

    Est-il toujours possible de récupérer les données?

    Dans le cas d'un formatage rapide de disque dur ou d'un effacement de données, le taux de récupération est proche de 100%. En revanche, la récupération de données n'est pas possible dans le cas d'une réécriture de données, c'est-à-dire quand des données sont écrites et enregistrées sur les données antérieures.

    La récupération de données n'est pas possible en cas de destruction totale du disque dur, c'est-à-dire lorsque les plateaux magnétiques internes sont totalement rayés. Dans ce cas, l'information magnétique elle-même est détruite et donc irrécupérable. Cela arrive souvent lorsque le disque dur s'arrête brusquement lors d'une hausse de tension ou d'une coupure de courant, ou lors d'une chute de l'ordinateur : les têtes de lecture bougent alors brusquement et viennent toucher les plateaux. On parle alors d'un crash disk, ou crash de disque.

    Attention : Il est souvent possible de récupérer l'information du disque dur suite à un début de crash disk, c'est-à-dire quand le crash du disque dur n'est pas complet et que la piste zéro (d'amorce) n'est pas atteinte. Dans ce cas, le problème majeur est que l'utilisateur tente souvent lui-même de récupérer ses données et ne fait qu'aggraver le crash disk (en utilisant un logiciel de récupération de données ou bien en changeant la carte électronique par exemple). En effet, le fait de passer un logiciel sur un disque dur physiquement endommagé ne fait que le détériorer encore plus - car en fonctionnant, les têtes de lecture rayent de plus en plus les plateaux internes du disque dur. De même, changer ou réparer la carte électronique peut effectivement faire redémarrer le disque dur, mais les blocs de têtes mal positionnés continuent de rayer les plateaux et rendent la récupération plus difficile ou partielle, voire impossible. C'est pourquoi nous effectuons un diagnostic complet avant de procéder à la récupération des données.

     

    En conclusion...

    si l'information de votre disque dur est importante, ne tentez pas vous-même de récupérer les données. Vous augmenterez vous-même les chances de succès en nous envoyant directement votre disque dur.

All Posts
×